La quarantième récolte

Avec un beau mois d’août et les premières semaines de septembre estivales, le millésime 2016 s’annonce sous de bons augures.

Actuellement les clients apprécient les millésimes 2013,2014 et 2015. C’est toujours avec grand plaisir que nous partageons avec nos visiteurs notre passion pour notre terre, notre vie et notre hameau de Vernus.

A Vernus nous vous recommandons les gîtes et chambres d’hôtes de nos voisins, Eliane et Michel D’Annoux, où vous serez bien accueillis dans un très beau cadre.

Contact : La Cadole de Palladio. Tél : 06 17 20 20 81.

Pour vous restaurer agréablement :

Auberge Vigneronne à Régnié-Durette : 04 74 04 35 95

Le Retinton à Beaujeu : 04 74 04 84 95

Le St Lager à St Lager : 04 74 66 76 52

Nous nous approchons sereinement des vendanges

Nous nous approchons sereinement des vendanges.

Avec le sec les conditions pour travailler la vigne, ont été plutôt facile; pas de maladie, les labours au cheval et au treuil ont été efficaces.

Tout le vin 2014 a été mis en bouteille.

Les Régnié 2013 et 2014 sont appréciés pour leur équilibre et leurs arômes.

Le beaujolais villages et le vin de France (la Précieuse) 2014 plus légers en structure, séduisent par le fruité.

Cette récolte 2015 sera ma 45ème vendange à Vernus, avec toutes les occasions de rencontres, dont mon épouse venue pour 8 jours et là depuis 32 ans.

DSCN4367

Le mot d’André !

Au cœur du Beaujolais, notre exploitation en culture bio depuis 1983, se situe sur le cru REGNIE à 60 km au nord de Lyon et à 25 km au sud de Mâcon, entre Beaujeu et Villié-Morgon(12 km sortie Belleville- sur-Saône). Nos vignes plantées sur trois  coteaux, La Ronze, Le Chazelet et Vernus, plongent leurs racines dans un sol granitique, favorable à la qualité, permettant de donner des vins souples, ayant un bon compromis entre la structure, la couleur et le fruité.

Le travail de l’année se décline sur plusieurs périodes.

Dès le printemps il y a l’entretien du sol par les labours et la protection de la vigne qui s’étendent jusqu’à fin juillet.

Les labours se font à l’aide d’une charrue tirée par un cheval ou d’un tracteur enjambeur et à l’aide d’un treuil dans les endroits pentus .

Quand vient le temps des vendanges « manuelles », nous avons le plaisir de récolter nos raisins grâce au travail d’une joyeuse équipe de vendangeurs.

La fermentation des grappes en cuves dure environ une semaine. Puis viennent les pressurages où après l’installation du pressoir en bois et la mise en place des raisins, nous apprécions de regarder couler ce jus aux arômes prometteurs : « le paradis ».

Les fermentations se terminent en quelques jours. Les soutirages (retraits de la lie déposée) et le froid de l’hiver aideront le vin à se décanter avant la mise en bouteilles au printemps suivant (généralement après Pâques).

Dés novembre pourrait commencer le déchaussage des ceps plus tard dans l’hiver la taille. Une nouvelle année de préparation aux prochaines vendanges commence…

Depuis des années, cette façon que nous avons de cultiver nos vignes, nous donne un sentiment de communion, de complicité avec notre terre. Même si cela n’est pas toujours facile, nous sommes sûrs que c’est bon pour elle, pour la santé et pour le moral!

10 09 2009 007

André Rampon, viticulteur bio depuis 1983

Viticulteurs à Régnié-Durette, au lieu-dit VERNUS,

nous sommes  en appellation « RÉGNIÉ»

Nous travaillons sur un domaine de 3 hectares en culture biologique depuis 1983 (certification Ecocert 32600 l’Isle Jourdain).

Crû du Beaujolais depuis 1988, le Régnié est marqué par un caractère de jeunesse, sans être un produit « primeur ».